“Le sujet n’est pas de requalifier tous les travailleurs de plateformes salariés” (M.Pénicaud)

futureofwork-2019-paris

“Le travail de demain n’est pas la continuation de travail d’aujourd’hui. Le contexte du monde du travail change, de nouvelles opportunités apparaissent et il nous faut être prêts face à ces défis. La double révolution numérique et écologique transforme profondément les marchés économiques, les métiers ainsi que l’organisation du travail”, déclare Muriel Pénicaud le 7/11/2019, lors du forum “Future Of Work” consacré aux nouvelles formes de travail.

“Les modes d’organisation de travail seront amenées à évoluer. Je crois profondément à l’avenir de notre modèle social réside dans une forme de flexisécurité. Les auto-entrepreneurs sont à la fois un nouveau modèle économique, une demande sociale des jeunes générations et des personnes éloignées de l’emploi. Le problème de ce statut aujourd’hui est qu’il est régulé et peu protecteur pour le travail”, ajoute la ministre du Travail.

“Il nous faut donc faire évoluer notre modèle social pour permettre au plus grand nombre de s’émanciper professionnellement via les nouvelles formes d’organisation que représentent les plateformes, tout en garantissant un socle de garanties sociales qui ne casse pas leur modèle économique. Le sujet n’est pas de requalifier tous les travailleurs de plateformes en salariés comme a pu le faire la Californie. 

Source : NewsTank RH

futureofwork2019